Français   EnglishDeutsch

MILLESIME 2005


L'ANNEE 2005 EN ALSACE

Décembre 2005


L’hiver 2005 fut rigoureux (particulièrement en février) mais la vigne n’a subi aucun dégât de gel.

Malgré un débourrement assez précoce, le développement de la vigne fut ralenti par un mois d’avril très pluvieux. La fraîcheur persista tout au long du mois de mai.

Heureusement le mois de juin fut sec, chaud et ensoleillé ce qui amena la mi-floraison vers le 10 juin, ce qui se situe tout à fait dans la moyenne.

Un beau mois de juillet permit à la vigne de prendre un peu d’avance et on observa le début de véraison vers fin juillet. Le mois d’août fut par contre frais et peu lumineux mais terriblement sec. Certaines jeunes vignes sur terrains granitiques souffrirent de stress hydrique. Fin août l’état sanitaire était parfait et la maturation déjà bien avancée du fait d’un arrêt végétatif précoce.

Les pluies et le beau temps de septembre débloquèrent et achevèrent la maturation. Nous avons débuté les vendanges le 13 septembre pour le crémant avec une belle récolte très saine, acide et avec un degré idéal pour ce vin (11.1% vol.). Dès le 26 septembre nous avons récolté dans l’ordre, muscat (12.8% vol. d’alcool potentiel), pinot noir (12.9 et 13.2), pinot blanc (l’ensemble des cuvées entre 12.5 et 13), une partie du riesling classique (13.5) et une partie du pinot gris classique (14.8).

Le dernier week end de septembre fut malheureusement pluvieux et nous reprimes les vendanges le 6 octobre après deux jours de temps sec. Le reste du pinot gris classique (14.4) puis le reste du riesling classique (12) et le gewurztraminer classique (14.5) furent récoltés. On pouvait noter un début de pourriture noble sur ces raisins.

Dans la foulée, et avec un temps magnifique nous avons récolté les cuvées de terroirs. Très beaux degrés, les riesling entre 12.9 et 13.4, les pinot gris entre 15 et 15.5 et les gewurztraminer entre 14.5 et 15.5 et surtout de belles acidités.

L’été indien s’installant durablement et sous l’effet de la pourriture noble, nous avons pu trier des vendanges tardives et sélections de grains nobles en pinot gris (Hinterburg à 17 et 21.5) et en gewurztraminer (Wineck-schlossberg à 16.3 et Dorfburg à 19).

Avec des rendements modérés,(entre 25 et 60 hectolitres par hectare), 2005 promet d’être un millésime complet avec d’une part de très beaux vins secs, concentrés et structurés et d’autre part de somptueux vins moelleux.

Une partie des vins terminent doucement leur fermentation, les autres viennent d’être soutirés. Les gewurtraminer paraissent particulièrement réussis avec de beaux équilibres entre puissance et finesse.

Mais attendons le printemps et la fin des élevages pour en dire plus....

futs_nom.jpg
futs_felixet_pere.jpg
verre.jpg
pere_et_felix.jpg